Conditions d’admission

Les modalités de sélection

La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base :

  • d’un dossier

Le dossier doit comporter les pièces suivantes:

  1. Une pièce d’identité ; 
  2. Une lettre de motivation manuscrite ; 
  3. Un curriculum vitae ; 
  4. Deux enveloppes timbrées ;
  5. Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n’excède pas deux pages ; 
  6. La copie des originaux des diplômes ou titres traduits en français selon la situation du candidat  ; 
  7. La copie des relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires pour les élèves en terminale bac ASSP ou SAPAT 
  8. Les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l’employeur (ou des employeurs) selon la situation du candidat ; 
  9. Une attestation de suivi de préparation au concours d’aide-soignant au cours de l’année 2020-2021 le cas échéant ; 
  10. Un titre de séjour valide pour toute la période de la formation pour les ressortissants hors Union européenne.

Les candidats peuvent joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive…) en lien avec la profession d’aide-soignante.

La formation complète

Elle est ouverte à tous sans condition de diplôme.

La formation partielle dans le cadre d’une dispense de formation

Articles 18 et 19 de l’arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant

Des dispenses de scolarité sont prévues pour les candidats suivants :

Article 18

  1. Les  personnes titulaires du diplôme d’État de puériculture ;
  2. Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’Ambulancier ou du certificat de capacité d’ambulancier

Article 19

  1. Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile ;
  2. Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’aide  médico-psychologique
  3. Les personnes titulaires du titre professionnel d’Assistant(e) de vie aux familles ;
  4. Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne » (ASSP)
  5. Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel  « services aux personnes et aux territoires » (SAPAT)

Les élèves en terminale des baccalauréats professionnels « accompagnement, soins, services à la personne” et « services aux personnes et aux territoires” peuvent présenter leur candidature. Leur admission définitive sera subordonnée à l’obtention du baccalauréat.

Les modalités de sélection sont identiques pour les deux types de cursus (cursus complet ou partiel).

Lors de l’inscription aux épreuves de sélection, vous devrez indiquer le cursus choisi (cursus complet ou partiel).

Disposition transitoire

Lors de leur entrée en formation,les élèves doivent être à jour de leurs vaccinations :

  • Antidiphtérique, antitétanique, antipoliomyélitique
  • Hépatite B (le protocole pour la vaccination contre l’hépatite B étant échelonné sur plusieurs mois, il convient au moment de l’inscription au concours d’effectuer les démarches nécessaires auprès de votre médecin traitant afin que cette vaccination soit à jour au moment de votre entrée en formation).

A défaut d’être à jour de la vaccination Hépatite B, l’élève ne pourra pas effectuer les stages et la poursuite de sa formation sera compromise.

Attendus de la formation

Sont admis en formation aide-soignante, dans la limite de la capacité d’accueil autorisée,  les candidats possédant les connaissances et aptitudes requises suffisantes pour suivre la formation, conformément aux attendus nationaux.

Les attendus sont les suivants :

  • Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité
    • Connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal
  • Qualités humaines et capacités relationnelles
    • Aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, d’écoute et d’ouverture d’esprit
    • Aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer
    • Aptitude à collaborer et à travailler en équipe
  • Aptitudes en matière d’expression écrite, orale
    • Maîtrise du français et du langage écrit et oral
    • Pratique des outils numériques
  • Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique
    • Aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables
    • Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure
  • Capacités organisationnelles
    • Aptitudes d’observation, à s’organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail

Les connaissances et aptitudes peuvent être vérifiées dans un cadre scolaire, professionnel, associatif ou autre. 

ADMISSION DES ASHQ ET AGENTS DE SERVICE
(nouveauté 2021 : inscription par l’employeur)

Article 11 de l’arrêté du 12 avril 2021

Sont dispensés de l’épreuve de sélection prévue à l’article 2 de l’arrêté du 12 avril 2021, les agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière et les agents de service :

  1. Justifiant d’une ancienneté de services cumulée d’au moins un an en équivalent temps plein, effectués au sein d’un ou plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des secteurs public et privé ou dans des services d’accompagnement et d’aide au domicile des personnes
  2. Ou justifiant à la fois du suivi de la formation continue de soixante-dix heures relative à la participation aux soins d’hygiène, de confort et de bien-être de la personne âgée et d’une ancienneté de services cumulée d’au moins six mois en équivalent temps plein, effectués au sein d’un ou plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des secteurs public et privé ou dans des services d’accompagnement et d’aide au domicile des personnes.

Les personnels visés aux 1 et 2 sont directement admis en formation sur décision du Directeur de l’institut de formation concerné, dans les conditions prévues au II de l’article 12 de l’arrêté du 12 avril 2021.

Pour ce faire les employeurs doivent fournir pour chaque candidat :

  • une photocopie recto-verso de la pièce d’identité en cours de validité,
  • une lettre de motivation avec description du projet professionnel de l’agent,
  • un curriculum vitae de l’agent,
  • une attestation employeur ou tout autre document précisant :
    • le poste occupé,
    • la fonction précise exercée par l’agent,
    • et l’ancienneté de service dans cette fonction.
  • dans le cadre d’une structure privée, la preuve du niveau de rattachement du grade ou de la fonction à la convention collective,
  • le cas échéant l’attestation de suivi de la formation continue de 70h,
  • une attestation de l’employeur s’engageant à financer la formation de l’agent.

Article 12.II de l’arrêté du 12 avril 2021

« Un minimum de 20 % des places autorisées par la région, par institut de formation ou pour l’ensemble du groupement d’instituts de formation, est réservé aux agents relevant de la formation professionnelle continue visés à l’article 11… »