Déroulement de la formation

La formation d’aide-soignant prépare à l’obtention du Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant en lien avec l’arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux. 

Veuillez cliquer sur le lien pour accéder à l’arrêté du 10 juin 2021 : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043646160

Article 8 du chapitre 2 de l’arrêté du 10 juin 2021 – « le Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant s’obtient par la validation de l’ensemble des blocs de compétences acquis en formation théorique et pratique et en milieu professionnel, selon les critères d’évaluation définis dans le référentiel de certification en annexe II ».

La formation de 11 mois comporte 44 semaines de formation théorique et clinique soit 1540 heures, se répartissant en 770 heures de formation théorique et 770 heures de formation clinique.

La formation est assurée par des infirmier(e)s enseignants, une directrice cadre de Santé. Les cours sont aussi dispensés par des intervenants experts (médecins, psychologues, infirmiers, cadres de santé, kinésithérapeutes, diététiciennes…).

Organisation de la formation théorique :

La formation théorique est dispensée au sein de l’Institut de formation d’Aides-Soignants (I.F.A.S) sur le site du lycée professionnel Valère Mathé à partir du début septembre jusqu’à la fin juillet.

Elle est organisée en 10 modules (22 semaines) et dispensée sous forme de cours magistraux, travaux dirigés, travaux de groupe, jeux de rôle et de simulation en santé ayant pour objectif l’acquisition des connaissances dans les domaines suivants :

  • Module 1 : Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale : 147h
  • Module 2 : Repérage et situation des situations à risque : 21h
  • Module 3 : Evaluation de l’état clinique d’une personne : 77 h
  • Module 4 : Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement : 182 h
  • Module 5 : Accompagnement de la mobilité de la personne aidée : 35h
  • Module 6 : Relation et communication avec les personnes et leur entourage : 70h
  • Module 7 : Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs : 21h
  • Module 8 : Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés : 35h
  • Module 9 : Traitement des informations : 35h
  • Module 10 : Travail en équipe pluri professionnelles, qualité et gestion des risques : 70 h
  • Accompagnement Pédagogique Individualisé (API) : 35 h (dans les trois premiers mois de la formation)
  • Suivi pédagogique individualisé des apprenants (SPI) : 7h (réparties tout au long de la formation)
  • Travaux Personnels Guidés (TPG) : 35 h (réparties au sein des différents modules)

L’institut de formation met aussi en place des ateliers individualisés pédagogiques pour répondre aux demandes et difficultés spécifiques de chaque élève en respectant les rythmes d’acquisition de chacun.

Organisation de la formation clinique :

Quatre périodes de stage en milieu professionnel doivent être réalisées, à savoir 3 périodes de 5 semaines et 1 période de 7 semaines en fin de formation (période intégrative en milieu professionnel, correspondant au projet professionnel et/ou permettant le renforcement des compétences afin de valider l’ensemble des blocs de compétences.

Ces stages constituent un temps d’apprentissage privilégié permettant la transférabilité progressive des savoirs théoriques en savoir agir sur le terrain. Cette formation doit permettre à chaque apprenant d’acquérir des compétences lui permettant de contribuer à une prise en soin globale des personnes en milieu hospitalier et en milieu extra-hospitalier.

Ces stages se déroulent au sein des structures sanitaires ou médico-sociales suivantes :

  • Services de court séjour : médecine, chirurgie (Centre Hospitalier Côte de lumière, Clinique porte océane) ;
  • Services et structures de long séjour (EHPAD…) et secteur extra-hospitalier (SSIAD…)
  • Services de santé mentale, structures/handicap ( Centre hospitalier spécialisé de Mazurelle, Foyer Godet,…).

La recherche des lieux de stage et la répartition des apprenants en stage sont effectuées par l’institut de formation, dans le cadre d’une gestion départementale regroupant les 5 IFAS.

Cette répartition tient compte des parcours obligatoires à effectuer au cours de la formation et des 11 compétences spécifiques à acquérir par les élèves pour valider leur formation.

Le parcours de stage est également individualisé car il prend en compte les souhaits des apprenants en lien avec leur projet professionnel.

Sur les 11 mois de formation, 3 semaines de congés sont prévus.

Tableau récapitulatif sur  » la correspondance entre le référentiel de certification et les modules de formation « :

(annexe III de l’arrêté du 10 juin 2021) :

Si non validation d’un ou plusieurs blocs de compétences lors de la formation :

« En cas de non validation d’un bloc de compétences, l’élève bénéficie d’une session de rattrapage par année dans la limite de quatre sessions de jury, organisées selon les mêmes modalités que la session initiale. (Art 9 Chp 2 de l’arrêté du 10 juin 2021)« .

« Lorsque les conditions de validation ne sont pas remplies à l’issue des épreuves de rattrapage, l’élève peut se réinscrire et suivre les enseignements des blocs de compétences non validés. Des frais de scolarité correspondant aux volumes horaires nécessitant une nouvelle validation peuvent être demandés.
L’élève est autorisé à redoubler une fois (Art 10 Chp 2 de l’arrêté du 10 juin 2021).
 »